Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Twitter : @Rcoutouly

Il faut demander plus à l'impôt

et moins aux contribuables

 

Alphonse Allais

 

Outil fiscal

Les contributions incitatives sont des micro-taxes payées sur les activités polluantes. L'argent récolté permet aux plus démunies d'investir dans les transitions écologiques et énergétiques. 

Vidéos

 
Un résumé de la pensée de l'auteur sur la crise écologique 
8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 08:22

Cliche-2010-01-08-22-51-05.jpg

Le lecteur parcourant ce blog doit se demander pourquoi son auteur a choisi un sujet aussi peu sexy !

En effet, l'impôt est une chose pénible qu'il faut payer tous les ans, dont on ne sait pas trop à quoi cela sert, et  on connait tous des histoires de gabegie où notre argent sert à payer des petits fours à des notables, quand ce n'est pas beaucoup plus grave que cela ! Bref, l'impôt  a mauvaise réputation!!

Le problème principal  de l'impôt, c'est son manque de visibilité. Personne ne sait trop où va l'argent.

Pourtant, tout le monde trouve normal d'amener ses enfants à l'école le matin sans qu'on vous demande la facture. Imaginez-vous aller chercher son enfant le soir et la maîtresse vous dire: "je vous ai fais la facture pour aujourd'hui: vous me devez 30 euros"(c'est environ ce que cela coûte). Ce que nous trouvons normal quand nous allons chez le médecin!

C'est un peu la même chose pour les routes : nous sommes mécontents quand il y a des nids de poule sur les routes, nous manifestons quand il se crée une route à péage (quelle idée de payer 2 euros pour faire 5 km de tunnel?) sans avoir toujours conscience du coût énorme de la création et de l'entretien du réseau routier.

Pour terminer sur  cette interrogation : une petite histoire ironique. Chacun sait que la lutte contre les  infections nosocomiales utilise des fonds publics. C'est donc l'histoire d'un chanteur riche et adulté, d'origine belge, qui est parti s'installer à l'étranger pour échapper à l'impôt français. Un jour, il se fait opérer en France et attrape une infection nosocomiale aux conséquences dramatiques pour sa santé. On peut se demander si l'histoire aurait été différente si ce chanteur avait payé ses impôt en France, cela aurait permis sans doute de financer une meilleure prise en charge sanitaire  qui lui aurait évité ses malheurs !

Vous allez me dire : mais quel rapport entre les impôts et nos problèmes écologiques ?  Le rapport tient à la difficulté à passer rapidement d'une économie basée sur les hydrocarbures à une économie décarbonée. Si on laisse faire le marché, il faudra des décennies, si il existe une fiscalité verte intelligente, cela permettra de réaliser des transferts financiers de la "vieille" économie à une société construite autour des énergies renouvelables.

De cette analyse, on peut en tirer un autre élément important pour notre propos : les impôts ont mauvaises réputation car on ne voit pas le lien entre ce que nous payons et les bénéfices que nous en tirons.

 Prenons la taxe carbone : ses promoteurs pensaient naïvement que le fait de redistribuer les sous allait éviter son impopularité.  Echec total : la taxe carbone a été IMMEDIATEMENT impopulaire. Parce que la taxe étant récupérée par l'Etat, le soupçon que cet argent soit utilisé en partie pour autre chose a été immédiat.

C'est pourquoi il est important que la taxation verte ne soit pas incorporé au budget de l'Etat mais versée sur des comptes à part pour que son utilisation puisse être INTEGRALEMENT dédiée à l'économie verte. C'est le principe du cinquième commandement:  4-Tu utiliseras les profits de cette fiscalité pour investir dans l'économie verte sans les incorporer au budget de l'Etat.

 
Partager cet article
Repost0

commentaires

L
je voulais juste félicitez l'auteur de cet article ! Je suis une éléve en seconde général, et suuite a un travail a faire sur les impots je suis tombé sur cet article qui est trés clair et qui m'a<br /> permis de tout comprendre (contrairement au cours de ma prof d'éco)<br /> Alors merci beaucoup pour avoir expliquer les choses aussi simplement pour mieu comprendre la société dans laquelle nous vivons.
Répondre