Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Twitter : @Rcoutouly

Il faut demander plus à l'impôt

et moins aux contribuables

 

Alphonse Allais

 

Outil fiscal

Les contributions incitatives sont des micro-taxes payées sur les activités polluantes. L'argent récolté permet aux plus démunies d'investir dans les transitions écologiques et énergétiques. 

Vidéos

 
Un résumé de la pensée de l'auteur sur la crise écologique 
10 janvier 2010 7 10 /01 /janvier /2010 22:20

camion.jpg

Le transport routier est un des secteurs où il semble le plus difficile d'appliquer la taxe carbone étant donné le corporatisme organisée de la profession, efficace pour défendre ses intérêts.

Dès lors, les politiques vont choisir la solutions de facilité : les exonérer de la taxe carbone, ce qui entraïnera d'autres demandes d'exonérations et légitimera d'office toute protestation, refus ou résistance face à cette taxe.


Pourquoi alors ne pas faire autre chose ?


Proposer des contributions incitatives aux transporteurs routiers dont les recettes reviendraient au secteur et permettrait à celui-ci de préparer son avenir sans pétrole.

on pourrait imaginer par exemple :

-un système bonus-malus sur l'achat de camions neufs au profit de camions hybrides, récupérant l'énergie au freinage, équipés de système "stop and go", toute technologie parfaitement au point. Seul différence avec le bonus-malus automobile, celui-ci serait équilibré financièrement.


-un système de prélèvement sur les péages autoroutiers permettant de financer la mise en place de ferroutage dans un premier temps puis, à terme, d'autoroute automatique électrique fonctionnant sans batteries

Partager cet article
Repost0

commentaires