Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Twitter : @Rcoutouly

Il faut demander plus à l'impôt

et moins aux contribuables

 

Alphonse Allais

 

Outil fiscal

Les contributions incitatives sont des micro-taxes payées sur les activités polluantes. L'argent récolté permet aux plus démunies d'investir dans les transitions écologiques et énergétiques. 

Vidéos

 
Un résumé de la pensée de l'auteur sur la crise écologique 
26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 04:24
petit-eolien.jpg

Quelle démarche pour permettre le développement du petit éolien en France?

Suite à l'article précédent sur le petit éolien, il apparaît clairement que le marché ne suffira pas à le développer.Pour permettre le développement du petit éolien, il faut une politique volontariste. Elle pourrait se décliner en trois points.
 

-Faire cesser les prix gonflés artificiellement du photovoltaïque. Le retour à la vérité sur les coût des différentes énergies renouvelables doit favoriser le développement de l'éolien. Les tarifs artificiels du solaire ont un coût important pour le consommateur, coût qui va augmenter au fur et à mesure que le photovoltaïque se développe. La fin de cet avantage ne doit pas briser le développement du photovoltaïque, c'est pourquoi celui-ci doit continuer à être soutenu par le même système de contribution incitative que nous proposons pour l'éolien.

 

-Si la production éolienne doit se voir appliquer des tarifs similaires aux autres modes de production électrique, il faut la favoriser par l'instauration d'une contribution incitative. De quoi s'agit-il?  Les tarifs de l'électricité produite de manière non renouvelable (nucléaire et autre) se voit augmentés d'une contribution de quelques centimes du kilowatt. Ce faible différentiel permet à l'économie traditionnelle de production électrique de continuer. Par contre, ce différentiel doit augmenter, cette augmentation est prévue et connue. De cette façon, ces modes de production sont condamnés à terme, et cela évite aux décideurs d'y investir (dans de nouvelles centrales nucléaires ou à charbon).

L'ensemble des sommes récoltées sert à subventionner ceux qui décident d'investir dans ces sources renouvelables (petit éolien, photovoltaïque). On peut imaginer que chaque catégorie d'acteurs récupèrent les contributions lui correspondant : les particuliers pour subventionner les particuliers, les entreprises pour les investissements des entreprises dans ce secteur.

 

-Il est indispensable de prévoir des facilités pour l'installation de ces éoliennes, sous la forme de  démarches simplifiés auprès des mairies (une simple déclaration de travaux). Il faut que les raisons de refuser ces travaux soient très limités (zone classée par exemple).

Enfin, si certains doutent de l'intérêt de développer le petit éolien: il faut qu'il sache qu'ils sont minoritaires : 

80% des personnes ayant moins de 35 ans sont favorables au développement du micro-éolien en ville

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires